Le Pèlerin: sept 2013

Les choix Pélerin - Jeudi 13 septembre 2013

Illsutration"Nous marchions seuls au monde, unissant nos voix"

L’entre-temps de René Guitton - Calmann-Lévy

Alex naît en 1942 dans un camp d’internement, au Maroc, d’une mère italienne, Rose, et d’un père français, commandant de la marine française. En 2007, homme accompli, Alex se rend sur les terres de son enfance pour ramener la dépouille paternelle auprès de Rose, inhumée en France. Là-bas, les souvenirs affluent. Alex se rappelle son père qui fit construire pour sa famille la villa de l’Ermitage, à Casablanca, et l’éduqua dans le sens de l’honneur, la tendresse et l’ouverture. Dans ce roman lumineux mêlant réalité et imaginaire, René Guitton écrivain engagé (Ces chrétiens qu’on assassine, prix des Droits de l’Homme 2009), magnifie une relation père-fils dans une langue sobre et élégante.

Il conte l’admiration de l’enfant, la probité du père. Le jeune Alex ca à l’école chez les pères de Charles-de-Foucauld, participe aux fêtes des familles juives et musulmanes. Le père emmène l’enfant contempler le rayon vert du soleil couchant, explique l’histoire, la philosophie, dans un Maroc qui cherche son indépendance sous le souffle des bombes.

Fais-toi ta propre religion, ordonne le capitaine, celle de ta conscience, et n’oublie jamais de l’appeler partout, de la consulter souvent. » Un portrait vibrant d’un père rêvé, qui emplit le cœur d’étoiles.